L’élaboration de mots de passe robustes est essentielle pour préserver vos informations en cas de compromission de données. Cependant, même avec un mot de passe aléatoire de plus de 12 caractères comprenant des symboles et des chiffres, la sécurité de vos identifiants dépend largement de la façon dont les divers services stockent ces mots de passe. 

Qu’est-ce que le salage de mots de passe ?  

En général, vos mots de passe ne sont pas stockés en texte clair. Lorsque vous vous connectez à un compte, le mot de passe transite par un algorithme de hachage unidirectionnel. Il est ainsi transformé en une chaîne de caractères indéchiffrable et totalement distincte. Cette séquence est ensuite comparée aux autres hachages dans la base de données, et si elle correspond, l’accès au compte est autorisé. 

Bien que cette méthode semble sécurisée pour le stockage des mots de passe, elle présente un problème. En effet, si deux mots de passe sont identiques, leur hachage sera également identique, facilitant ainsi le déchiffrage par les hackeurs. C’est ici que le salage intervient.  

Le salage des mots de passe, aussi appelé password salt en anglais, consiste à ajouter une portion de données aléatoires au mot de passe avant de le soumettre à l’algorithme de hachage de façon sécurisée. 

Prenons l’exemple de mot de passe « maison ». Si un autre utilisateur utilise le même mot de passe, les hachages correspondants seront identiques. Toutefois, en ajoutant quelques caractères aléatoires aux deux mots de passe, tels que “maison+7Ko#” et “maison8p?M”, on obtient des hachages complètement différents.  

Comment fonctionne le salage de mots de passe ?  

Le salage des mots de passe est donc un système de cryptage de mot de passe qui consiste à ajouter un élément aléatoire au mot de passe associé à un nom d’utilisateur, avant de hacher la nouvelle chaîne de caractères. Cela se fait généralement à l’aide d’un algorithme de hachage MD5. Le salage des mots de passe est fréquemment utilisé dans les systèmes d’exploitation Linux, étant généralement considéré comme un modèle de cryptage de mot de passe plus sécurisé que ceux employés dans diverses distributions Microsoft. 

À lire aussi :  Quels sont les impacts d'une attaque informatique sur l'humain ?

Quels sont les avantages du salage de mots de passe ?  

Le salage de mots de passe offre plusieurs avantages en matière de sécurité des données : 

  1. La résistance aux attaques par dictionnaire : en ajoutant une valeur aléatoire (le sel) à chaque mot de passe, même des mots de passe couramment utilisés deviennent uniques, rendant inefficaces les attaques par dictionnaire qui tentent de deviner les mots de passe en utilisant des listes prédéfinies.
  1. La prévention des attaques par rainbow tables : les tables arc-en-ciel sont des bases de données précalculées contenant des hachages de mots de passe courants. Le salage rend ces tables moins utiles, car chaque hachage est unique, même pour des mots de passe identiques.
  2. Le renforcement de la confidentialité : le sel, qui est habituellement stocké de manière sécurisée sur le serveur, rend difficile pour les attaquants de prévoir ou de reproduire les mêmes conditions d’entrée pour un hachage donné.
  3. La protection contre les attaques par force brute : les attaques par force brute impliquent de tester de nombreuses combinaisons de mots de passe. Le salage augmente le nombre possible de combinaisons, rendant ces attaques beaucoup plus difficiles et plus coûteuses en temps.
  4. Une sécurité en cas de fuites de bases de données : en cas de fuite de la base de données, les mots de passe demeurent difficiles à récupérer en raison de la présence du sel, ce qui réduit le risque d’utilisation malveillante des informations volées et d’usurpation d’identité
  5. Une adaptabilité aux évolutions technologiques : le salage contribue à maintenir la sécurité même face aux progrès de la puissance de calcul, des algorithmes de hachage et des techniques d’attaque, en introduisant une couche de complexité supplémentaire.
À lire aussi :  Instagram : guide complet pour changer de mot de passe

En résumé, le salage des mots de passe est une cryptographie efficace pour renforcer la sécurité des identifiants en rendant les attaques plus difficiles à exécuter avec succès. 

Implanter une stratégie de salage de mots de passe dans votre entreprise 

Implémenter une stratégie de salage de mots de passe au sein de votre entreprise est une étape cruciale pour renforcer la sécurité des données des utilisateurs. Voici une liste de bonnes pratiques pour mettre en œuvre cette stratégie : 

  • Évaluer vos besoins de sécurité : évaluez les besoins spécifiques de sécurité de votre entreprise. Considérez le type de données stockées, le niveau de sensibilité de ces données et les réglementations en vigueur. 
  • Mettre à niveau vos anciens mots de passe : si possible, encouragez vos collaborateurs à mettre à jour leurs anciens mots de passe pour qu’ils bénéficient du nouveau processus de salage. 
  • Utiliser un générateur de mots de passe : le générateur de mot de passe est un outil grâce auquel l’utilisateur peut générer des mots de passe à partir d’exigences définies préalablement afin de créer des mots de passe aléatoires, robustes et uniques pour chacun de ses comptes. 
  • Opter pour un gestionnaire de mots de passe : le gestionnaire de mots de passe est une bonne pratique de sécurité grâce à laquelle l’utilisateur peut gérer ses mots de passe de manière centralisée en les stockant dans une base de données, appelée portefeuille.
  • Former vos utilisateurs : proposez une formation à la cybersécurité à vos collaborateurs pour les sensibiliser à l’importance de maintenir des mots de passe forts et sécurisés. 
  • Effectuer des tests de sécurité : Effectuez des tests de sécurité réguliers pour identifier et corriger les vulnérabilités potentielles dans le système. 
  • Conformité aux réglementations : assurez-vous que la stratégie de salage est en conformité avec les réglementations en matière de protection des données, telles que le RGPD. 
À lire aussi :  Pourquoi les PME sont de plus en plus visées par des cyberattaques ?

Implémenter une stratégie de salage de mots de passe demande une planification méticuleuse et une communication claire avec les utilisateurs, mais cela contribue grandement à renforcer la sécurité des identifiants au sein de votre entreprise.  

Quelle est la différence entre hachage et salage ?  

Le hachage des mots de passe est une pratique serveur utile lorsque les opérateurs du serveur n’ont pas besoin de connaître le texte en clair, mais seulement de savoir que l’utilisateur le connaît. Ce processus unidirectionnel convertit un mot de passe en texte chiffré à l’aide d’algorithmes de hachage. Un mot de passe haché ne peut pas être déchiffré, mais les hackeurs peuvent tenter de la rétro-ingénierie. 

Le salage des mots de passe ajoute quant à lui des caractères aléatoires avant ou après le mot de passe, avant son hachage, pour dissimuler le mot de passe réel. Comme le salage est aléatoire, il devient extrêmement difficile pour les hackeurs de déterminer les vrais mots de passe à partir des mots de passe salés et hachés. En raison de cette variabilité, leurs tentatives d’utilisation de tableaux de mots de passe précalculés sont inefficaces. 

Les enjeux liés à la protection des mots de passe vous intéressent ? Demandez dès maintenant une démo pour découvrir nos différentes solutions de cybersécurité. 

 

 

FAQ

À quoi sert le salage de mots de passe ?

C’est quoi hacher un mot de passe ?

Le hachage des mots de passe, password hashing en anglais, est une technique qui consiste à convertir les mots de passe en une chaîne alphanumérique à l’aide d’algorithmes spécialisés.  

Lorsque vous créez un nouveau compte sur un site Web ou une application, il est fréquent que votre nom d’utilisateur et votre mot de passe subissent ce processus de hachage. Au lieu de conserver le mot de passe en texte brut, un algorithme mathématique le convertit en un code unique. 

Qu’est-ce qu’un sel en informatique ?

Tout comme l’ajout de sel rehausse la saveur de vos plats, une chaîne aléatoire de caractères (sel) est incorporée à vos mots de passe pour renforcer leur sécurité. Chaque utilisateur se voit attribuer un sel distinct, connu uniquement du serveur, le rendant unique et plus résistant aux attaques. Le sel peut être positionné de part et d’autre du mot de passe.  

Par exemple, en ajoutant du sel au mot de passe « Bonjour », on obtiendrait un mot de passe salé tel que « 4(j3Li95Bonjour » ou « Bonjour4(j3Li95 ». Une fois le sel ajouté, la combinaison du mot de passe en texte clair et du sel est soumise à un processus de hachage, renforçant ainsi la sécurité par rapport à un simple hachage du mot de passe. Cette cryptographie est très fiable.  

Quel est le but du salage ?

Le salage constitue une méthode visant à renforcer la sécurité des données destinées à être hachées, telles que les mots de passe. Cette technique consiste à introduire des données supplémentaires pour éviter que deux informations identiques ne génèrent la même empreinte.  

L’objectif du salage est de contrecarrer les attaques par analyse fréquentielle, les attaques exploitant des rainbow tables, ainsi que les attaques par dictionnaire et par force brute. Dans le cas de ces deux dernières attaques, le salage s’avère efficace lorsque le sel utilisé reste inconnu de l’attaquant ou lorsque l’attaque cible un grand nombre de données hachées, chacune étant salée de manière distincte. 

Articles similaires

Cybersécurité
10.06.2021

Cyberculture en entreprise : quels enjeux ?

Gestion mot de passe
12.06.2024

Comment exporter vos mots de passe depuis Chrome ?