L’usurpation d’identité, une pratique couramment utilisée par les cybercriminels

Point commun entre les attaques de phishing, spearphishing, smishing (phishing par sms) et de vishing (phishing vocal), l’usurpation d’identité joue un rôle majeur dans le développement de ces cyberattaques, mais surtout dans la manipulation des victimes. Car oui, si 90 % des cyberattaques sont permises à cause d’une erreur humaine, c’est avant tout car les hackers développent des moyens de persuasion très efficaces.  

Icone cyberattaqueDemande d’identifiants bancaires de la part de votre banque, email d’un proche vous demandant une certaine somme d’argent, texto pour annoncer un déstockage en ligne imminent, et même depuis peu, appel d’un collaborateur pour vous demander des informations privées, tous ces éléments sont désormais maîtrisés par les pirates informatiques. Il faut donc faire preuve d’un haut niveau de vigilance pour éviter de se faire arnaquer. Aujourd’hui, la confiance seule ne suffit plus pour protéger ses données et son entreprise et c’est pour cela qu’il est très important de mieux comprendre les mécanismes de ces pratiques malveillantes.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’usurpation d’identité ? Alors découvrez notre article sur le sujet. 

Des mécanismes de manipulation et des leviers de pression puissants

Bien que l’usurpation d’identité soit un rouage central de ces attaques informatiques et qu’elle soit diaboliquement efficace pour convaincre les personnes ciblées, elle ne suffit pas à elle seule pour manipuler les victimes. C’est pourquoi, les hackers utilisent un grand nombre de mécanismes et de techniques de manipulation psychologique pour arriver à leurs fins. L’ingénierie sociale en tête de liste, vient créer un climat défini pour pousser les victimes à dévoiler d’elles-mêmes des informations privées. Création d’un climat anxiogène au travers d’une fausse convocation en justice, d’une situation d’urgence avec une fausse demande d’un proche, d’un rapport hiérarchique au travers de l’usurpation d’identité d’un patron d’entreprise ou encore création d’enthousiasme en annonçant une victoire à une loterie fictive, les différentes techniques utilisées sont variées et cherchent à appuyer sur le point précis qui poussera à cliquer sur un lien ou à divulguer des informations. 

Mais alors, avec des usurpations d’identité de plus en plus réalistes et crédibles, et des techniques de manipulation aussi poussées, comment éviter de tomber dans le piège ?  

La formation, un allié de taille pour lutter contre ces pratiques

Nous ne cessons de le répéter, mais l’humain a désormais une place centrale dans la protection d’une structure et de ses données. Et dans la lutte contre le phishing, le spearphishing, le smishing ou encore le vishing, son rôle est majeur !  

Icone formationBien qu’il puisse être difficile de déceler le vrai du faux, il est pour autant possible de vérifier l’authenticité d’une demande. Et pour cela, un argument de taille existe : la formation de vos équipes. Une fois sensibilisés à la cybersécurité, aux cyberattaques existantes, à leurs modes de fonctionnement ainsi qu’à leurs conséquences, vos collaborateurs seront plus à même de se rendre compte par eux même qu’un email ou qu’un texto reçu est en fait une arnaque. C’est donc dans cette optique d’amélioration des compétences cyber, que Mailinblack a conçu et développé sa solution Cyber Coach (anciennement Phishing Coach). Permettant de simuler en interne des attaques de phishing et de ransomware et de former vos collaborateurs par rapport aux résultats de ces simulations, notre solution vise à augmenter la cyberculture de votre entreprise tout en réduisant le niveau de vulnérabilité de cette dernière. Plutôt pas mal non ? 😉 

Alors si vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de notre solution et sur ses bénéfices, n’attendez plus et demandez votre démo sans tarder.  

Justine chouchoute la communication de Mailinblack ! Organisation d'événements et management de projets, c'est sa priorité :)

Logo
Logo
Nos experts vous accompagnent
gratuitement dans votre projet de cybersécurité

saisissez votre numéro de téléphone