Site image background
Site image background

Quels sont les moyens favoris utilisés par les hackers pour attaquer votre PME ?

De manière générale, les entreprises doivent faire face à un nombre de menace informatique grandissant de jour en jour. En effet, plus de 79% des entreprises françaises déclarent avoir été victimes de cyberattaques durant l’année 2019. Des attaques de plus en plus violentes et variées qui mettent à mal les PME.

En plus des risques informatiques dus à un manque de protection ou à l’utilisation d’une solution obsolète, une grande partie de ces attaques informatiques est liée à une erreur humaine. Certaines attaques comme le phishing, qui permet de récupérer des données privées grâce à l’envoi massif d’emails, ou le spearphishing, où un hacker se fait passer pour un DG, sont basées principalement sur la vulnérabilité humaine et le manque de sensibilisation et formation face à ce type d’emails frauduleux. Le malware, autre type d’attaque qui vise à implanter un logiciel malveillant dans votre ordinateur, se base d’avantage sur le manque de protection ou la faible qualité de celle-ci. Vous l’aurez compris, il y a donc autant de types d’attaques que de raisons de se protéger.

Quels peuvent-être les impacts sur votre entreprise ? 

Les hackers ont de nombreux outils à leurs dispositions pour arriver à leurs buts. C’est-à-dire obtenir de l’argent, des données confidentielles ou encore s’infiltrer dans vos systèmes informatiques pour bloquer et endommager votre structure. Malheureusement, les impacts peuvent être divers.

Premièrement, une cyberattaque affecte le fonctionnement de votre entreprise, pouvant aller d’un ralentissement de vos capacités opérationnelles jusqu’à la paralysie totale de votre système informatique. D’autre part, un hacker peut essayer de vous nuire ou de bloquer votre activité en divulguant des informations confidentielles et capitales pour le bon fonctionnement de celle-ci.

Dans un second temps, il existe aussi des impacts financiers qui sont non négligeables. Que ce soit à cause d’une rançon exigée (dans le cas de ransomware) ou à cause de frais techniques pour palier aux dégâts informatiques et opérationnels causés par une attaque, cela implique dans la majorité des cas des dépenses financières élevées. En effet, le coût moyen d’une attaque informatique étant de 97 000 euros, une telle dépense peut s’avérer dramatique voire fatale pour les entreprises de petites tailles qui ne bénéficient pas des mêmes moyens que les grandes structures nationales et internationales.

Quelles solutions pouvez-vous adopter ?

Comme nous l’avons vu avec les exemples du phishing et de spearphishing, un simple email anodin peut entraîner de réelles complications. Jouant sur l’abondance d’informations et le manque d’attention des utilisateurs, les hackers se servent des emails pour arriver à leurs fins, faisant des messageries leurs portes d’entrées favorites. Par conséquent, en protégeant vos boites mails grâce à une solution anti-spam, vous fermez la porte à toutes les attaques par email menaçant votre structure.

Pour protéger efficacement votre entreprise de toutes les menaces informatiques pouvant arriver via votre messagerie, Mailinblack Protect est la solution la plus complète. Grâce à des technologies basées sur l’intelligence humaine et artificielle, l’intégralité de vos emails reçus seront triés pour bloquer toutes les tentatives d’attaques. En plus de vous protéger en permanence contre les menaces qui pèsent sur votre structure, vos employés gagneront un temps précieux au quotidien !

Paco est dynamique et motivé. Création de contenu, communication, ou encore réseaux sociaux, il maîtrise tous les sujets sur le bout des doigts !