Les enjeux de l’intelligence artificielle en cybersécurité 

En pleine expansion, l’intelligence artificielle est en passe de bouleverser les enjeux cyber des organisations.  

Avec le Deep Learning, le Big Data et les nouveaux outils comme Chat GPT, les attaques sont plus précises et plus convaincantes que jamais. Le niveau de personnalisation des attaques est tel que leurs chances d’aboutir ont été décuplées. Les hackeurs ont même commencé à utiliser l’intelligence artificielle (IA) pour améliorer certains logiciels malveillants polymorphes qui, par leurs mutations permanentes, deviennent indétectables. L’IA leur permet alors de passer au travers des moteurs de détection des anomalies ou encore de déjouer les filtres de sécurité en contournant les anti-spam. 

L’intelligence artificielle peut également être utilisée à des fins pacifiques, comme pour améliorer la sécurité des entreprises. Elle peut alors être employée pour détecter et bloquer les attaques informatiques en temps réel, en identifiant les anomalies et les comportements qui pourraient indiquer une activité malveillante. Elle peut également être utilisée comme gestionnaire de mots de passe ou autres informations confidentielles de manière plus efficace, en utilisant des algorithmes de chiffrement. Enfin, nous pouvons tirer profit de l’IA pour prédire et prévenir les futures failles de sécurité en analysant les historiques et en identifiant les tendances qui pourraient être exploitées par les hackeurs.  

Les applications de l’intelligence artificielle en cybersécurité 

L’utilisation de systèmes de détection de menaces basés sur l’apprentissage automatique est le rempart privilégié des organisations contre les cyberattaques. Ces systèmes de Machine Learning sont capables d’analyser en temps réel les activités de l’entreprise et de détecter les comportements suspects, pour anticiper une susceptible attaque. Ils peuvent par ailleurs s’adapter et s’améliorer au fil du temps, ce qui les rend particulièrement efficaces contre les menaces en constante transformation. De plus, l’utilisation de l’IA peut aider à automatiser certaines tâches de réponse aux incidents, ce qui permet une meilleure cyber résilience face aux attaques. Ces mécanismes peuvent être utilisés pour : 

À lire aussi :  Ransomware, phishing, compromission de messagerie : pourquoi sécuriser ses emails ? 

Détecter des menaces en temps réel : l’IA permet de détecter des menaces en temps réel grâce à son apprentissage automatique. Cet apprentissage permet d’analyser en continu les données réseau et identifier les comportements anormaux qui pourraient indiquer une activité malintentionnée.  

Prédire et prévenir des problèmes de sécurité : l’apprentissage automatique est également utilisé pour analyser les données historiques de sécurité et identifier les tendances et les motifs qui pourraient être exploités par les attaquants. Cela permet aux entreprises de mieux se préparer et de prendre des mesures pour prévenir les futurs problèmes de sécurité. 

Gérer des mots de passe : les gestionnaires de mots de passe utilisent l’intelligence artificielle pour générer des mots de passe complexes et uniques pour chaque compte, rendant les attaques difficiles pour les hackeurs. 

Chiffrer les données sensibles : les algorithmes de chiffrement peuvent être utilisés pour protéger les données sensibles des entreprises en les rendant illisibles pour quiconque n’a pas la clé de déchiffrement appropriée. 

Ainsi, le Machine Learning est utilisé de différentes manières pour améliorer la sécurité des entreprises en : 

  • Gérant les mots de passe de manière plus efficace 
  • Prédisant et en prévenant les futurs problèmes de sécurité 
  • Détectant et en bloquant les attaques en temps réel 
  • Utilisant des algorithmes de chiffrement et de hachage avancés 

Les avantages et limites de l’intelligence artificielle en cybersécurité 

Les avantages de l’IA dans la détection et prévention des cyberattaques.  

L’IA traite de gros volumes de données

Pour la plupart des organisations qui utilisent l’intelligence artificielle, son principal avantage est sa capacité à traiter d’énormes volumes de données avec efficacité. L’IA automatise la création d’algorithmes pour détecter les risques de sécurité sur une large palette d’éléments touchant au réseau informatique tels que les emails, les logiciels, les sites web visités, les logiciels, les fichiers partagés… 

À lire aussi :  Comment l’IA révolutionne-t-elle la cybersécurité en entreprise ?

L’IA reconnaît les nouvelles menaces de sécurité

L’IA dispose d’un apprentissage automatique, dans laquelle elle apprend et s’améliore par l’expérience. Elle analyse le fonctionnement normal du réseau informatique de l’organisation et en déduit ensuite que l’activité normale n’est pas nuisible. L’IA acquiert alors la capacité de détecter les menaces potentielles en discernant les activités inhabituelles.  

L’IA sécurise les réseaux 24h/24, 7j/7

La cybersécurité et l’intelligence artificielle constituent la combinaison idéale pour surveiller la sécurité des réseaux informatiques 24 heures/24, 365 jours par an. Les hackeurs n’ont pas d’horaires de prédilection et leurs attaques sont lancées depuis différents fuseaux horaires. C’est pourquoi la surveillance constante de votre système informatique est une priorité.  

Les limites de l’IA et comment les surmonter 

La cyber extorsion est l’une des principales cybermenaces en 2023. Les tactiques des cybercriminels continuant d’évoluer, ils privilégient cette année l’exfiltration des données personnelles plutôt que leur chiffrement. 

À ses côtés, nous pouvons compter sur les menaces d’ingénierie sociales. Ces attaques représentent un risque pour la cybersécurité puisqu’elles reposent principalement sur les vulnérabilités humaines. Par la manipulation sociale et la ruse, l’ingénierie sociale consiste à convaincre les victimes de réaliser une action qui permettra au hackeur d’accéder à des données sensibles ou à un système d’exploitation. Ces actions peuvent consister à cliquer sur un lien ou à télécharger un fichier malveillant. Grâce à l’expansion des deepfake et à l’exploitation croissante de la volatilité internationale dans les schémas de phishing, les hackeurs sont de plus en plus convaincants. En utilisant des pièges liés à des conflits internationaux, comme la guerre opposant la Russie à l’Ukraine, ou à des crises sanitaires internationales, les pirates utilisent l’instabilité internationale pour rendre leurs menaces de phishing plus crédibles et plus convaincantes. 

À lire aussi :  IA et Cybersécurité : quelles menaces futures pour votre entreprise ?

Pour surmonter ces cyber menaces, des solutions existent. Qu’elles protègent vos systèmes d’exploitation ou vos collaborateurs, ces solutions constituent le repart nécessaire à tous types de cyberattaques. Que vous soyez une PME ou une GE, optez pour les solutions Mailinblack et renforcez la sécurité de votre organisation.  

Les solutions proposées par Mailinblack pour une sécurité renforcée avec l’IA 

Grâce à sa technologie de Deep Learning entraînée sur 5 milliards d’emails par an ainsi qu’à sa technologie de filtrage, Protect stoppe les emails frauduleux en amont de leur réception : phishing, spear phishing, ransomware, spam… Cette solution de protection de messagerie permet de mettre à mal les tentatives d’attaque tout en dépolluant les boites mail des collaborateurs qui peuvent alors se focaliser sur l’essentiel.  

En complément de Protect, nous recommandons l’utilisation de Cyber Academy. Notre plateforme e-learning renforce la protection de vos systèmes d’informations en formant vos collaborateurs à la cybersécurité grâce à du contenu interactif, engageant et adapté à leur rythme d’apprentissage.  

Ces solutions vous intéressent ? Faites une demande de démo. 

Quels sont les trois types d’intelligence artificielle ?  

Les technologies d’intelligence artificielle sont classées en fonction de leur capacité à imiter les caractéristiques humaines, de la technologie qu’elles utilisent pour y parvenir, de leurs applications dans le monde réel et de la théorie de l’esprit. 

En utilisant ces caractéristiques comme référence, tous les systèmes d’IA entrent dans l’un des trois types suivants : 

  • L’intelligence artificielle étroite (ANI), qui possède une gamme étroite de capacités 
  • L’intelligence artificielle générale (AGI), qui est à la hauteur des capacités humaines
  • La superintelligence artificielle (ASI), dont les capacités sont supérieures à celles de l’homme
Articles similaires

Intelligence artificielle
25.01.2023

Et si ChatGPT était utilisé à des fins malveillantes ?