En entreprise, l’erreur humaine est l’une des principales causes de violations de données alors même que la plupart des collaborateurs n’en n’ont pas l’intention. La cause ? Une mauvaise gestion des mots de passe, une absence de vigilance lors de la navigation en ligne ou encore l’ouverture de liens malveillants insérés dans des emails malhonnêtes. C’est dans cette brèche que s’engouffrent les hackeurs, qui profitent des négligences de vos employés, pour les piéger.

De nombreux dirigeants affirment avoir instauré des mesures efficaces pour sensibiliser leurs collaborateurs aux cybermenaces, mais la réalité est tout autre. En effet, deux tiers des atteintes à la cybersécurité proviennent de la méconnaissance de certains salariés. C’est pour lutter au maximum contre ce manque de cyberculture en entreprise, que les organisations sont à la recherche de solutions stimulant la participation active de leurs équipes aux formations en cybersécurité. La gamification est l’une des stratégies privilégiées pour répondre à cette demande de plus en plus importante.

Qu’est-ce que la gamification appliquée à la cybersécurité ?

On appelle gamification l’utilisation des mécaniques du jeu pour faire participer des utilisateurs à la résolution de problématiques, en introduisant des éléments de compétition et de récompense dans le but de les motiver. De nombreuses entreprises s’appuient déjà sur le jeu lorsqu’elles sont en phase de recrutement, notamment dans les entretiens collectifs. Aujourd’hui, elles prennent conscience de l’intérêt de la gamification dans les formations en cybersécurité.

D’après une étude Pulse Learning, 79 % des participants (apprenants en entreprise et étudiants universitaires) déclaraient qu’un environnement d’apprentissage plus ludique aurait un impact bénéfique sur leur productivité et leur motivation. Selon cette même étude, la gamification présenterait les avantages suivants : motivation accrue, participation plus active, meilleur feedback sur la performance et augmentation de la productivité.

La gamification peut donc être une véritable opportunité pour les entreprises de rendre la sensibilisation à la cybersécurité, divertissante et motivante.

Comment les entreprises utilisent-elles la gamification pour leurs formations en cybersécurité ?

Fini les erreurs lors de vos formations en cybersécurité, intégrez sereinement la gamification.

À lire aussi :  Découvrez les tendances cybersécurité 2023

L’introduction de mécanismes de jeu dans un contexte de non-jeu afin d’atteindre un objectif

Plusieurs marqueurs empruntés aux jeux vidéo sont à instaurer dans vos Serious Games.

  • Un monde attractif et imaginaire.
  • Un registre épique.
  • Un système d’acquisition, sous forme de points par exemple
  • L’accomplissement.
  • Des situations de compétition.
  • Des situations de collaboration ou de coopération
  • L’imprévisibilité du jeu.

Ces mécanismes constituent la base de la gamification dans votre formation à la cybersécurité. Sans cela, les utilisateurs ne pourront pas atteindre l’objectif que vous leur avez fixé.

Un jeu adapté au profil de votre entreprise et des « joueurs »

Pour avoir un jeu qui répond aux mieux aux leviers de motivation de chacun de vos « joueurs », il est important de déterminer le profil type de vos participants.

Il existe 4 profils types :

  • Les killers : gagner à tout prix
  • Les achievers : finir et maîtriser le jeu.
  • Les explorateurs : découvrir le jeu.
  • Les socializers : partager une expérience.

Une fois les « joueurs » classés dans ces différentes catégories, le Serious Game va pouvoir être adapté à chacune des personnalités présente sur la formation.

La gamification pour changer les comportements ? La théorie des 3P

Afin d’introduire la gamification efficacement dans une formation, il est essentiel de respecter certaines règles. Dans l’objectif de susciter la curiosité des collaborateurs, la règle des 3P trace les contours d’un projet prometteur :

Pédagogie : ADN de la gamification dans la formation, elle vise à créer un engagement plus fort tout en acquérant de nouvelles compétences ;

Plaisir : cette notion ludique déclenche l’intérêt et l’implication des apprenants afin de reproduire un phénomène d’addiction tout en gardant l’objectif pédagogique en vue ;

Performances : précises et quantifiables, elles sont évaluées à travers un système de points qui instaure un sentiment de satisfaction personnelle tout en poussant les apprenants à se surpasser.

Les ingrédients d’une stratégie de gamification réussie

Pour que votre formation de sensibilisation à la cybersécurité soit réussie, il y est nécessaire d’intégrer les ingrédients suivant à votre stratégie de gamification.

À lire aussi :  Les avantages de la formation à la cybersécurité en entreprise

Supports visuels

Les photos et vidéos sont utiles pour faire passer un message rapidement, tout en maintenant la participation active des employés.

Formations courtes et percutantes

Les formations les plus efficaces sont les plus courtes. Il vaut donc mieux organiser plusieurs séances de quelques minutes tous les deux jours pendant six semaines qu’une unique séance de trois heures.

Éléments ludiques

Un jeu est censé être ludique. On oublie cependant un peu trop facilement cet aspect essentiel lorsque l’on est concentré sur l’élaboration d’une stratégie de formation complète.

Récompenses

Les récompenses sont les clés d’une démarche basée sur le jeu, car le fait d’encourager vos collaborateurs entretient leur motivation.

Les avantages de la gamification en entreprise

Les avantages de la gamification en entreprise sont nombreux, c’est pourquoi nous avons conçu Cyber Academy, une plateforme e-learning qui complètera prochainement notre solution de sensibilisation et d’entraînement aux cyberattaques Cyber Coach.

Suscite l’adhésion et la motivation

Les techniques de jeu favorisent l’adhésion et la motivation de vos employés. En appliquant la gamification lors de leur formation, les collaborateurs acquièrent davantage d’engagement envers l’organisation et leur sentiment d’appartenance à l’équipe augmente.

Une autre forme d’apprentissage

Le Serious Game est une aide pédagogique reconnue dans la formation au travail, puisqu’il mêle l’apprentissage à l’amusement. Le format interactif et divertissant rend l’acquisition des messages plus rapide et pérenne, puisqu’ils ne sont pas absorbés par un mode par cœur, mais au travers d’une véritable réflexion dans le cadre du jeu.

Favorise la cohésion et les interactions

Le fait de fédérer les équipes autour d’un projet avec, à la clé, de la gamification permet aussi le développement de compétences relationnelles comme la bienveillance, l’empathie, l’écoute, l’adaptabilité, la gestion du stress ou le management.

C’est un moyen efficace pour accroître la coopération entre collègues et de les inciter à partager des moments de convivialité. Cela facilite également les relations futures et permet de briser les barrières souvent présentes entre les collaborateurs issus d’équipes ou de niveaux hiérarchiques différents. Les Serious Games peuvent également être utilisés lors de vos team-buildings. Toutes les occasions sont bonnes pour favoriser la cohésion de vos équipes au travers d’expériences humaines enrichissantes.

À lire aussi :  Comment former et protéger vos équipes contre les attaques informatiques ? 

Limites et controverses autour de la gamification

Bien que les résultats de la gamification tendent à confirmer son efficacité, des études ont fait ressortir ses limites. Il se trouve que dans certains cas, la gamification peut engendrer l’effet inverse : elle peut devenir contre-productive et nuire au bien-être des salariés. Il est très important qu’une campagne de gamification soit parfaitement adaptée au secteur d’activité et aux valeurs de l’entreprise. Un outil non adéquat au contexte et à la situation, même s’il a fait ses preuves chez d’autres, ne fonctionnera pas forcément pour une entreprise donnée.

En outre, la gamification doit toujours prévoir une récompense, cette dernière suscitant l’intérêt. En effet, les collaborateurs ne trouveront aucun intérêt à s’adonner aux Serious Games s’ils n’obtiennent pas de contrepartie. Le problème est que la récompense risque de passer avant le message. De même, si le jeu est trop compliqué, personne ne sera vraiment motivé à y participer. A contrario, si le jeu est trop simple, les gens se lasseront. Il faut donc trouver le juste équilibre et le bon compromis.

Autre limite, les techniques de gamification sont souvent confrontées aux problèmes de triche ou de piratage avec des programmes robotisés qui peuvent saboter les jeux.

Ces limites et controverses entraînent alors des risques pour la sécurité de votre organisation. Laissant la porte ouverte aux attaques…

Et vous, où en est votre entreprise ? Pour que votre gamification n’attire que du positif, adoptez notre solution Cyber Coach et sa nouvelle fonctionnalité Cyber Academy. Cette plateforme contient des contenus progressifs et interactifs permettant de renforcer les compétences en cybersécurité de vos collaborateurs, à travers différents modules : gestion des mots de passe, authentification, sécurité du poste de travail, gestion des données…

Articles similaires